Main-d’œuvre immigrante

D’ici 2024, la région métropolitaine risque de connaître une rareté de main-d’œuvre qualifiée. Le Conseil emploi métropole recommande aux entreprises de la métropole de ne pas hésiter à se tourner vers la main-d’œuvre immigrante qualifiée pour pourvoir les postes vacants.

La section Main-d’œuvre immigrante rassemble une variété d’outils et de ressources concrètes pour s’informer sur le sujet : des conseils concernant l’embauche des travailleuses et de travailleurs immigrants ou la gestion d’une entreprise multiculturelle, des idées pour faciliter le maintien en emploi, etc. Point par point, elle vous guide à travers le sujet choisi et vers les ressources appropriées.

En ce moment, les entreprises québécoises affrontent un contexte économique et professionnel particulier, qui appelle une réponse particulière : des ressources humaines qualifiées. Bien intégrer les travailleurs immigrants est une façon de saisir toutes les possibilités offertes par le capital humain.

Pourquoi agir?

Les 3 facteurs à prendre en considération

L’économie, l’emploi et le développement créent une situation inédite, où 3 facteurs sont à considérer :

 

1

Le nombre des personnes en âge de travailler diminue alors que près de 1,4 million d’emplois seront à pourvoir d’ici 10 ans. Et qui dit baisse du nombre des travailleurs dit plus de difficultés de recrutement.

2

Le Québec affiche un niveau de productivité moins élevé que le reste du Canada et que plusieurs pays industrialisés. Cette plus faible productivité pourrait dégrader la compétitivité des entreprises et le niveau de vie en général.

3

Le contexte économique global demeure incertain et ralentit les perspectives de croissance.

Les façons d’agir

Les entreprises de la région métropolitaine de Montréal doivent passer à l’action et prendre des mesures concrètes pour demeurer compétitives. En misant sur les ressources humaines disponibles, elles combleraient leurs besoins en main-d’œuvre et augmenteraient leur productivité. Améliorer l’intégration professionnelle des travailleurs immigrants et l’adéquation entre compétences de la main‑d’œuvre et besoins des entreprises est donc indispensable.

L’intégration professionnelle des immigrants au marché du travail métropolitain

L’immigration apparaît comme une avenue à privilégier pour amoindrir les effets du vieillissement de la population et contribuer à la création de richesse. Cependant, les personnes immigrantes tendent à être sous-représentées en emploi. Les personnes nouvellement arrivées éprouvent des problèmes d’accès à l’emploi qui doivent être contrés. Une faible intégration professionnelle des immigrants engendre des coûts économiques et sociaux importants.

Le développement du capital humain

Dans un contexte de mondialisation et d’économie axée sur le savoir, les entreprises gagnent à disposer d’un capital humain qualifié répondant adéquatement à leurs besoins. Le temps est venu pour elles de développer les compétences de leurs employés immigrants et d’investir davantage dans leurs ressources humaines, en particulier dans la formation de leur personnel. Elles peuvent d’ailleurs s’y engager.