Embaucher un travailleur immigrant qualifié : comment faire?

Chaque offre d’emploi est unique, mais la marche à suivre pour engager un travailleur immigrant qualifié compte généralement 5 points :

  1. la recherche de candidats qualifiés;
  2. la reconnaissance des diplômes et des acquis;
  3. l’obtention d’aide financière;
  4. la francisation des travailleurs immigrants;
  5. regroupements d’organismes spécialisés en employabilité.

Trouver des candidats immigrants qualifiés

Selon votre domaine ou votre offre d’emploi, plusieurs organismes vous aident à rejoindre des candidats intéressants ou à optimiser vos démarches auprès d’eux.

Placement en ligne d’Emploi-Québec

L’outil web d’Emploi-Québec vous permet de publier vos offres d’emploi sur un site où elles obtiendront beaucoup de visibilité. Vous pouvez de plus signaler dans votre offre que vous cherchez des candidats internationaux.

Pour utiliser ces services de placement, vous devez vous inscrire sur le site d’Emploi-Québec.

Programme Interconnexion

Le programme Interconnexion veut favoriser l’intégration professionnelle des immigrants. S’y organisent donc des rencontres avec des candidats qualifiés. Ses services comptent, entre autres, la possibilité d’offrir des stages non rémunérés ou de participer à des séances d’entrevues éclair.

L’information complète est offerte sur le site de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

Emploi Nexus

Destiné aux entreprises des technologies de l’information et de la communication, des sciences de la vie, des technologies de la santé et de l’aérospatiale, le programme Emploi Nexus donne de l’information pertinente sur l’emploi d’un travailleur immigrant qualifié.

Emploi Nexus met entre autres de l’avant une feuille de route pour vous guider lors de la recherche d’employés immigrants qualifiés et faciliter leur intégration.

 

Établir l’équivalence de diplôme

Lorsqu’un candidat vous intéresse, vous pouvez évaluer à quel niveau d’études québécois sa formation ou son expérience le situe.

Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI)

Le candidat immigrant que vous rencontrez possède peut-être déjà une évaluation comparative des études effectuées hors du Québec. Grâce à cette évaluation, vous pourrez obtenir une comparaison entre deux systèmes éducatifs officiels: celui où les études ont été effectuées et celui du Québec. Consultez le site du MIDI afin d’en savoir plus sur l’évaluation comparative.

Service d’évaluation et de reconnaissance des acquis et des compétences de l’île de Montréal (SERACIM)

Le SERACIM facilite la reconnaissance des acquis et des compétences pour plusieurs programmes d’études en formation professionnelle. Il permet à l’employeur comme au candidat de déposer un dossier complet.

Centre d’information canadien sur les diplômes internationaux (CICDI)

Le CICDI guide la reconnaissance des acquis et l’évaluation des diplômes. Le site du centre propose la marche à suivre et une foule d’autres renseignements utiles.

Obtenir de l’aide financière

Deux programmes d’Emploi-Québec vous permettent de recevoir une aide financière pour l’emploi et l’intégration de travailleurs immigrants qualifiés : le programme PRIIME et la subvention salariale.

Programme d’aide à l’intégration des immigrants et des minorités visibles en emploi (PRIIME)

Chapeauté par Emploi-Québec, PRIIME couvre plusieurs volets des coûts parfois associés à l’embauche d’un travailleur étranger qualifié : l’intégration, le mentorat, l’adaptation du milieu de travail et la formation d’appoint.

Les détails sont disponibles sur le site d’Emploi-Québec.

Intégration sur le marché du travail

Emploi-Québec offre une subvention salariale aux entreprises qui embauchent des candidats ayant des difficultés d’intégration en emploi. Elle couvre une portion du salaire et, dans certains cas, l’appui d’un employé plus expérimenté pour faciliter l’intégration du travailleur immigrant.

Consultez les critères d’admissibilité et les détails de la subvention.

Pour plus d’information sur cette aide financière, communiquez avec un conseiller des services aux entreprises d’Emploi-Québec.

Soutenir la francisation en entreprise

Afin de réduire la barrière de la langue, des crédits d’impôt et des programmes de subvention sont disponibles pour la mise en place de programmes de francisation en milieu de travail.

Ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion (MIDI)

Le MIDI propose des cours de français gratuits, parfois sur les lieux du travail. Les renseignements sont disponibles sur le site du ministère.

Carrefour Francisation

Le Carrefour Francisation donne des cours de français, parfois gratuits, en entreprise. Le site du Carrefour Francisation contient de l’information sur l’aide financière disponible et sur l’évaluation de vos besoins.

Programmes de subventions du Fonds de développement et de reconnaissance des compétences de la main-d’œuvre

Ce fonds finance, entre autres, des projets pour la francisation des personnes en emploi, qui parlent peu ou pas du tout le français, lorsqu’elles doivent acquérir cette compétence pour garder leur emploi ou améliorer leur polyvalence.

Pour plus de détails, adressez-vous au bureau d’Emploi-Québec de votre région.

Regroupements d’organismes spécialisés en employabilité